Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 17:13

Comme pour chaque fête, chaque changement de saison, nous réalisons une couronne que nous mettons sur la porte d'entrée. 

 

Voici celle de Pâques.

 

DSCN0538

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 05:30

C'est l'équinoxe du printemps qui coïncide presque toujours avec la fête de Pâques chrétienne.

Pour la petite histoire : en 325, le concile de Nicée décréta que la solennité de Pâques serait célébrée le dimanche suivant la première pleine lune après l'équinoxe de printemps. Une telle décision laisse présumer que les représentants du christianisme ont utilisés cette date pour superposer leur fête à une fête païenne; afin de pouvoir écarter les anciens dieux.

A ce moment-là, le jour et la nuit ont la même durée. La nature se réveille de son long sommeil, les fleurs commencent à pousser, l'herbe nouvelle recouvre les prés et beaucoup d'animaux s'accouplent, suivant l'instinct primaire de conservation de l'espèce. Dans les régions celtes cette fête indiquait le début de la saison des semailles.

Pour Ostara, la tradition veut que l'on allume de grands feux (d'où les "feux de Pâques" dans certaines régions).

Eostre, d'où vient le nom de Ostara, était l'étoile de l'Est, la déesse saxonne de la fertilité, assimilée à Vénus. Cette constance était si forte que le nom de la déesse a aussi influencé la dénomination de Pâques dans les pays anglo-saxons : Easter.

On célèbre la fertilité, la croissance et la vie. Les principaux symboles de la fertilités sont : le lapin, les oeufs (d'où les oeufs de Pâques !)

Il est coutume , ce jour, d'aller dans les prés pour chercher des trèfles. C'est la plante qui a inspiré le symbole du triskèle qui représente les trois âges de la Déesse et les mondes physique, mental et spirituel.

 

Pour votre table des saisons, vous pouvez mettre une nappe marron qui symbolise la terre fertile qui accueille les nouvelles graines pour générer la vie. Des narcisses, une bougie pour le soleil renaissant qui réchauffe la Terre-Mère. Vous pouvez aussi faire germer des graines que vous planterez ensuite dans votre jardin (ou dans une jardinière sur votre balcon). Et bien sur, des oeufs décorés, des lapins, des poussins, des poules... et pourquoi pas une cloche de Pâques.

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 05:30

Imbolc est la fête de la Lumière qui commence à se manifester par l'allongement des heures diurnes, même si l'on est encore en hiver. Les jours rallongent et le printemps approche.

Cette fête correspond à la Chandeleur, cette fête coïncidant avec la purification de Marie effectuée 40 jours après l'accouchement. La fête de la Chandeleur culmine par la bénédiction des cierges, une tradition née en Orient au VII ème siècle et qui avait trouvé à Rome un ample écho, notamment parce que qu'elle se superposait à une fête purificatrice : les Lupercales, dédiées à Junon, appelée Iunio Februata, c'est à dire "purifiée".

La coutume voulait que l'on allume de grands bûchers pour réchauffer la Terre et pour renforcer le pouvoir du Soleil en l'invitant à chauffer encore plus. On célébrait par cette fête le réveil de la Mère Terre, qui se préparait à rencontrer le fils et l'époux divin, le Soleil, pour engendrer les récoltes nécessaires au soutien des hommes.

Juste après la nuit du 31 janvier, on mettait quelques grains de froment ou d'orge dans le feu. S'ils sautaient dans la pièce, c'était bon signe. Si au contraire ils sautaient sur le côté, dans le feu ou brûlaient sans éclater, la récolte serait mauvaise. Si les flammes crépitaient cela voulait dire qu'une jeune fille allait se marier, alors que si elles s'échappaient par la cheminée pour lécher la pièce, cela signifiait que quelqu'un dans la maisonnée mourrait dans l'année.

C'était le temps de la purification et on nettoyait la maison à fond pour se libérer des scories de l'hiver et de la négativité dans tout le monde celtique.

 

Pour votre table des saisons, vous pouvez mettre une nappe verte qui sera le symbole des jeunes pousses d'herbes, la nature qui s'éveille. Quelques agneaux, symbole de renaissance (c'est aussi à cette période que les agneaux naissent), un petit balai en paille pour balayer le froid de l'hiver, la faim et la peur. Et bien sur des bougies pour apporter la lumière et la bénédiction de la Déesse Mère.

 

 

Repost 0
30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 20:04

Pour-la-chandeleur-(Imbolc)-notre-table-des-saisons-a-un-peu-changé...

 

Du-vert-pour-l'herbe-tendre-qui-arrive,des-agneaux-pour-le-renouveau,une-bougie-en-cire-d'abeille-pour-apporter-la-lumière,une-fée-fleur,un-balai-pour-chasser-le-froid-et-une-améthyste-qui-est-la-pierre-d'Imbolc.

 

Souriceau-tenait-beaucoup-à-conserver-le-papier-bleu-métallisé,alors,pour-lui,je-l'ai-laissé-même-s'il-n'a-plus-sa-place-sur-la-table-d'Imbolc...

 

 

DSCN0048

 

DSCN0047

Repost 0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 05:30

Yule est la nuit du solstice d'hiver, qui correspond à peu près au Noël chrétien.

Cette période, caractérisée par des fêtes en l'honneur de la renaissance du Dieu Soleil qui commence à réchauffer la Terre, était déjà fêtée par les Egyptiens et les Romains, mais surtout par le monde celtique, pour lequel le vieux roi Houx, symbole de l'hiver qui doit mourir, passait le pouvoir au jeune roi Chêne, symbole de la nouvelle année annonçant une nouvelle vie et un retour du printemps. 

C'est de ce conflit qu'est issue la tradition de faire brûler dans la cheminée une bûche que l'on conservait toute l'année. Elle représentait le vieux roi qui était brûlé et dont le sacrifice donnait lumière et chaleur.

La bûche doit être très grosse et il est improbable qu'elle brûle complètement, ce qui n'est pas plus mal car les tisons carbonisés de la bûche de Yule sont ensuite utilisés pour tracer des cercles et former des cachets, alors que le gros morceau est mis de côté pour servir à l'allumage de la prochaine bûche de Yule.

En effet, l'année suivante, on mettra le feu à la nouvelle bûche en utilisant une partie de l'ancienne, qui aura protégé, réchauffé et illuminé durant toute l'année.

Les fêtes du solstice sont parmi les plus importantes du calendrier wiccan et Yule indique notamment le passage des ténèbres à la lumière, puisque les journées commencent à rallonger et qu'à l'approche du printemps les morsures de l'obscurité et du froid s'éloignent peu à peu.

Le protagoniste de la fête de Yule est le sapin, l'arbre qui représente la Déesse en cette saison et la guirlande, que l'on voit fréquemment dans les pays nordiques, est une représentation de la Roue de l'Année. Certaines traditions conseillent de mettre de côté des branches de sapin pour décorer la maison et l'autel à l'occasion de Yule, pour les brûler ensuite à Beltane.

 

 

Pour votre table des saisons, vous pouvez mettre une nappe blanche brodée, des noix, des noisettes, 6 bougies, deux coupes contenant une de l'eau et l'autre du sel, du houx, du lierre, des branches de sapin et de pin, du gui et des fleurs d'hellébore (aussi appelée Rose de Noël). C'est un puissant porte-bonheur.


 




 

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 21:58

Un petit souvenir d'école primaire... J'adorais (et j'adore toujours !) ce poème de Prévert, un brin nostalgique mais magnifique ! Je vais m'en servir pour Souriceau pour introduire l'hiver, en espérant que Dame Neige vienne un peu, juste pour faire un bonhomme de neige afin d'illustrer ce poème (sinon je suis bonne pour en fabriquer un en feutrine !)

 

 

Dans la nuit de l'hiver

Galope un grand homme blanc

Dans la nuit de l'hiver

Galope un grand homme blanc

C'est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois,

Un grand bonhomme de neige

Poursuivi par le froid.

Il arrive au village.

Voyant de la lumière,

Le voilà rassuré.

 

Dans une petite maison

Il entre sans frapper ;

Et pour se réchauffer

S'assoit sur le poêle rouge,

Et d'un coup disparaît.

Ne laissant que sa pipe

Au milieu d'une flaque d'eau,

Ne laissant que sa pipe,

Et puis son vieux chapeau.

 

Jacques Prévert

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 21:14

Avant hier, Souriceau a démonté toute la table des saisons. Devant mon air ahurit, il m'a expliqué que : "maman j'en ai marre de voir tes lutins, ils sont pas jolis !"

 

Ah... mince alors... et moi qui pensais qu'il aimait... ce fut vrai au début mais depuis fin septembre que la table automnale était installée, je comprends le ras le bol de mon fils.

 

Hier donc, j'ai pris une grande boîte et mis tous les lutins dedans ainsi que la roue de l'année (elle sera ressortie pour le printemps, peut-être sous une autre version).

 

Pour mémo, la roue de l'année était celle-ci :

 

IMGP8270

 

 

 

Par la même occasion, j'ai changé tout le décors de la table des saisons. Je n'ai pas suivi toutes les indications des couleurs, j'ai privilégié le bleu car c'est la couleur préférée de mon Souriceau (tant qu'à faire, autant qu'il aime son environnement...)

 

Il m'a aidé pour la peinture des flocons de neige (du coup atelier peinture sur bois avec, pour une fois, aucune consigne juste laisser son imagination libre...

 

Quelques heures plus tard, voici le résultat de notre nouvelle table, version hiver...

 

 


Du papier "ciel étoilé", des sujets en bois peints (flocons, sapin, paysage de Noël et notre fameux arbre des saisons)

IMGP8975

 

 

 

A l'intérieur du panier nous retrouvons notre Déesse Terre qui surveille tendrement les enfants racines endormis, notre âne qui va nous suivre jusqu'à Noël, un lutin pomme de pin, un renne (à côté du lutin mais on ne le voit pas très bien sur la photo), 3 pierres (oeil de tigre, lapis-lazuli et quartz rose) et une petite fée en bois peinte.

IMGP8976

Repost 0
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 05:30

C'est la fête qui est appelée aujourd'hui Halloween. Je n'aime pas du tout la manière dont cette fête a été détournée par le monde moderne, mais bon, il faut aller avec son temps... Je ne vous parlerais donc pas de la récolte de bonbons...

Le mot "Shamain" est issu du gaélique écossais qui identifie le mois de novembre. Il correspond à la Toussaint des catholiques.

Ce n'est ni plus ni moins que le Nouvel An celtique. L'année commence par une partie obscure et froide pendant laquelle la Grande Mère repose sous la neige. Le jour commence pendant la nuit et non à l'aube. C'est pour cette raison que les fêtes celtiques commencent au coucher du Soleil.

Le jour qui termine une saison et donc qui est également la veille d'une autre saison n'appartient à aucun des deux cycles. Il n'est ni passé, ni futur et on le définit comme un temps hors du temps au cours duquel on peut passer d'un Monde à l'Autre. De même que si nous, nous pouvons passer d'un Monde à l'Autre, des êtres comme les Fées, les Lutins, les Défunts peuvent eux aussi passer dans notre Monde.

 

Pour la table des saisons, vous pouvez mettre une nappe noire qui représente les profondeurs obscures de la Terre Mère, de la nuit et du passage entre les mondes. Personnellement, je me vois mal mettre une nappe noire chez moi... Je vais donc la remplacer par une de couleur orange.

Sur votre table, vous pouvez poser des coloquintes, des glands, de la mousse, des pommes de pin.

 


Repost 0
22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 08:48

J'ai imaginé une petite conversation entre Souriceau et moi, dans quelques années. Là il est encore trop petit pour se poser ce genre de questions...

 

 

- La Saint Martin, qu'est-ce que c'est ?

 

Tout simplement une fête pour se rappeler la générosité de Martin... que l'on fête le 11 novembre.

 

- Mais c'était qui, Martin ?

 

Martin était un jeune homme, soldat.

 

- Pourquoi on fête ce monsieur ?

 

Un soir qu'il rentrait chez lui après de longs mois d'absence, monté sur son âne, Martin vit un mendiant qui avait très froid. Il prit son manteau et le découpa en deux. Il offrit une moitié au mendiant et garda l'autre moitié pour lui. Nous fêtons Martin pour se rappeler que le partage est important.

 

- Et pourquoi il est Saint, Martin ?

 

Dans la nuit qui suivi son geste envers le mendiant, Martin fit un rêve. Il entendait frapper à sa porte. En allant ouvrir, il vit une grande lumière, la lumière de l'étoile du soir. Un ange lui rapportait l'autre moitié de son manteau (celle que Martin avait donné au mendiant). Il se réveilla et s'aperçut qu'il était bel et bien dehors, dans le froid, avec son manteau au grand complet. Après cette nuit, Martin devint lui aussi un être de lumière, comme l'ange et dans ses yeux brillait la lumière de l'étoile du soir. C'est pour cette raison que nous appelons aussi la fête de la St Martin "la fête des lanternes"

 

- Elle est jolie cette histoire, mais comment on fête Saint Martin de nos jours ?

 

Nous fabriquons des lanternes : en papier, en décorant des pots de verre (style yaourts). Les enfants partent en procession dans les villages avec leurs lanternes. Ils doivent aussi retrouver l'âne de Martin qui avait profité de ce que le jeune homme partage son manteau pour partir. Pour se faire, ils vont suivre les crottes de l'âne...

 

- Des crottes ?

 

Alors, dans la légende, Martin avait bel et bien perdu son âne. Il avait demandé de l'aide aux enfants du village pour le retrouver. Une fois fait, Martin devenu Saint, changea les crottes de l'âne en petites brioches pour remercier les enfants.

 

- Mais elle ne va pas ton histoire ! Martin n'est pas devenu Saint tout de suite puisque ça s'est produit pendant la nuit...

 

Tout à fait... c'est pour cette raison que nous supposons que l'histoire de Martin s'est produite le 10 novembre et que les enfants ont retrouvé l'âne le 11 novembre. D'ailleurs, le 10 les enfants partent dans la nuit en procession avec les lanternes.

 

- Alors, il faut fabriquer des lanternes ! Mais on peut faire quoi aussi pour cette fête ?

 

Il existe une coutume, encore vivante de nos jours dans certains villages (et peut-être villes ?). Les enfants trient leurs jouets et apportent ceux qu'ils ne veulent plus aux plus pauvres. Une manière de partager, comme Martin avec son manteau.

 

- Et sur la Table des Saisons, il faut mettre quoi pour cette fête ?

 

Nous pouvons mettre des petites lanternes de potiron ou de navet, un âne et une figurine représentant Martin et son manteau coupé en deux.

 

- C'est bien joli tout ça, mais pour les gens qui ne sont pas chrétiens, ça se passe comment ? Parce que Saint Martin et l'ange de lumière, c'est chrétien...

 

Les gens qui ne sont pas chrétiens, comme nous, peuvent aussi fêter la fin de l'automne. Les nuits deviennent plus longue et par ce fait la lumière du soleil est moindre, surtout qu'à la fin de l'automne il pleut très souvent. Avec des lanternes, des bougies de toutes sortes, il est facile de faire venir la lumière dans la maison. Sur la table des saison, ou ailleurs, nous pouvons faire des cavernes de lutins, avec de la mousse sèche et des racines. Pour nous souvenir qu'en cette période les plantes ne poussent pas, les animaux hibernent... tout dort... Nous pouvons mettre des petites lanternes dans la caverne.

 

- Alors, si j'ai bien compris, il faut que nous fabriquions des lanternes et une grotte pour les lutins. Et des brioches aussi ! Moi aussi je veux chercher l'âne de Martin !

 

 

 

Repost 0
14 octobre 2012 7 14 /10 /octobre /2012 21:40

Au départ, je devais fabriquer des personnages pour une histoire du soir... Souriceau en a décidé autrement. Pas d'histoire mais un décors de plus pour notre table des saisons !!

 

Je vous présente... Non, c'est Souriceau qui présente, il m'a chipé mon appareil photo...

 

 

Là c'est Maman en train de fabriquer le décors pour la photo... Elle met plein de rondelles de bois et il y a même la lanterne que j'ai choisi pour ma chambre mais elle sera bien mieux avec les gardiens !

IMGP8568

 

 

C'est un peu sombre... je vais recommencer avec le flash. Maman ? Comment on met la lumière sur l'appareil photo ?

IMGP8569

 

 

Oh ! Les gardiens sont blanc ! Tiens Maman je te donne l'appareil photo, mais tu sais il est à moi, faut me le rendre après ! (je sens que le Père Noël va apporter un appareil photo à Souriceau, mais chuuuuut !!!)

IMGP8570

 

 

Je vous présente donc mes gardiens. Lutins de 3 cm de haut, réalisés avec des quilles en bois et de la feutrine. Vous pouvez distinguer, près du tronc d'arbre, un chaudron rempli de pièces d'or (le tout en feutrine)

IMGP8571

 

 

Le photophore arc-en-ciel qui a à son pied le trésor avec les gardiens...

IMGP8572

 

 

Là on voit mieux le trésor...

IMGP8573

 

 

Quant à l'arbre, c'est notre arbre des saisons qui est enfin décoré. Ici nous avons le côté "automne". Je vous montrerai le côté "hiver" en décembre...

 

Comme dit plus haut, les gardiens et le photophore sont sur notre table des saisons. La place commence à manquer...

 

 

 


Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Monte Petite Souris !
  • Monte Petite Souris !
  • : Pédagogies alternatives pour le bien-être de mon enfant. Ce blog se veut être un lieu de communication et d'échanges, dans le plus profond respect qu'il puisse exister. Je ne vous juge pas, ne me jugez pas. Nous possédons toutes et tous notre libre arbitre, à nous de l'utiliser correctement.
  • Contact

La Passer'Ailes

La Passer'Ailes est mon autre blog.

Un endroit dédié à la présentation de livres pour enfants.

 

La Passer'Ailes

Recherche