Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 décembre 2012 5 21 /12 /décembre /2012 09:00

Je ne sais pas comment j'ai calculé, toujours est-il que je me retrouve avec plus d'histoire qu'il n'y a de jours dans l'Avent... Le livre de La Lumière dans la lanterne compte 28 histoires (et moi persuadée qu'il y en avait 24...)

 

Alors j'ai choisi de raconter un jour sur deux. Le 19 donc, il n'y a pas eu d'histoire et Souriceau m'a demandé de lui lire Balthazar prépare Noël (un très bon choix !)

 

Hier soir, je lui ai raconté l'histoire du livre de la Lumière dans la lanterne. 

 

Un petit mouton qui refusait de se faire tondre le printemps venu. Le bon berger l'a écouté en lui disant qu'il allait avoir trop chaud pendant l'été. Mais ce petit mouton ne voulait pas en démordre !

 

Fin décembre arrive et le mouton a demandé à se faire tondre, ce qu'à fait le bon berger. Sa laine était si douce et si blanche qu'il n'a pas eu le coeur d'aller la vendre sur le marché. Bien lui en a pris...

 

Le berger et le mouton habitent à Bethléem... Je vous laisse deviner la suite...

 

Pour une fois, je n'ai pas confectionné de mouton (j'ai essayé et le résultat était catastrophique). J'ai donc pris le petit mouton qui nous avait servi pour un "cours" sur la tonte lors de la semaine sur la laine en octobre.

Cette histoire nous a donné une occasion de reparler de la tonte, du cardage, de la quenouille etc... pour arriver à la pelotte et aux vêtements tricotés. Voir CET ARTICLE pour en savoir plus.

IMGP9324

Repost 0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 20:46

Le petit écureuil a amassé beaucoup de provisions pendant l'été. Mais en ce mois de décembre, ses provisions s'amenuisent et il est contraint d'aller chercher pitance aux alentours des maisons des hommes. Il a peur...

 

Il se poste devant une maison et voit un couple taper à la porte pour demander quelques nourritures. La maîtresse de maison les envoient promener en les insultant. 

 

Dans le coeur des mendiants, l'écureuil voit beaucoup d'amour. Il file vers sa cachette à provisions et prend 2 noix. Il court après les deux personnes pour leur offrir son maigre repas.

 

Vous les aurez reconnu, les mendiants en question sont Marie et Joseph. Ils acceptent bien volontiers les noix du petit écureuil et le remercie chaleureusement.

 

Deux noix, ce n'est presque rien, ça ne rempli pas l'estomac de deux personnes mais comme elles ont été offertes avec amour, cet amour se transforme en nourriture...

 

Encore une belle leçon, qui touche les cadeaux de Noël. Ce ne sont pas les cadeaux les plus chers et le plus gros qui font plaisir mais bien les petits cadeaux offerts avec le coeur !

 

IMGP8405

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 20:52

Le petit lièvre ayant gambader tout l'été, se retrouva fort dépourvu quand l'hiver fut venu...

 

Cette histoire commence comme une fable de Lafontaine, ce qui nous met dans l'ambiance immédiatement...

 

Donc l'hiver, le petit lièvre se retrouve dans son terrier pour hiberner. En rêve, un ange vient lui parler. Il lui demande de se réveiller car des gens sont perdus dans la neige. Bien sur, il s'agit de Marie et Joseph, sans oublier le petit âne.

 

Le lièvre sort de son terrier, voit les gens et fait des cabrioles pour se faire remarquer. Personne ne le voit. Il s'approche un peu plus et recommence ses pitreries. Il dessine dans la neige une sorte de petit chemin. Marie s'en aperçoit et nos pèlerins décident de suivre le petit animal. Quel bonheur ! Ils voient enfin l'entrée d'un village !

 

L'histoire nous fait sentir que nous nous approchons de Bethléem à grands pas et donc de la naissance tant attendue !

 

IMGP9282

IMGP9284

 

 

Le petit lièvre va rejoindre tous les autres personnages dans la crèche, pour être présent lors de la venue de l'Enfant. Et mine de rien, ça commence à faire du monde. Il nous reste encore quelques histoires et donc encore quelques personnages... Mais ceci est une autre histoire !

Repost 0
16 décembre 2012 7 16 /12 /décembre /2012 20:52

Marie et Joseph trouvent une grotte pour passer la nuit. Il fait très froid et il y a beaucoup de vent. Dans la grotte, Marie voit une araignée. Joseph veut la chasser mais sa femme s'y oppose. La pauvre bête a bien le droit de passer la nuit au chaud !

 

Marie grelotte et n'arrive pas à trouver le sommeil. Le vent souffle de plus en plus fort pour rendre les étoiles très brillantes afin d'accueillir dignement le petit Jésus. L'araignée a alors une super idée. Elle va tisser une toile devant l'entrée de la grotte, si fine, si solide que le vent e pourra plus passer. Grâce à elle, Marie peut enfin dormir au chaud. L'araignée a remercié Marie pour sa gentillesse à sa manière !

 

Encore une belle morale pour cette histoire. Souriceau la comprendra quand il sera plus âgé.

 

Ce livre est tellement bien qu'il nous suivra pendant plusieurs années, c'est une certitude ! Je ne regrette pas du tout son achat !

 

 

IMGP9276

Repost 0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 21:26

Le petit âne de Marie est comme tout les ânes : têtu, capricieux. Et ma foi, ce petit âne ne voulait pas partir pour Bethléem.

 

Vous l'aurez peut-être compris, l'histoire se passe au tout début, quand Marie et Joseph sot encore à Nazareth et s'apprêtent à partir pour le recensement.

 

Donc, Joseph essaie de tirer l'âne, lui parle gentiment, rudement... rien n'y fait. Marie s'y colle aussi, en vain. Puis l'ange Gabriel arrive et va dire au petit âne qu'il va rater la naissance de l'Enfant, les chants des anges et le bon foin.

 

Le petit âne, têtu mais pas stupide, va se mettre en route de bon coeur, il va même regretter les arrêts obligatoires pour le repos des hommes car il voudrait arriver très vite à Bethléem.

 

Les personnages étaient au rendez-vous et vous commencez à connaître la chanson... Souriceau a adoré ! Il a beaucoup participé tout le temps de cette histoire !

 

Nous avons quitté le règne végétal pour entrer dans le règne animal qui va durer toute la semaine. Et bien sur, j'ai plein d'animaux dans mon panier... mais chuuut !

 

IMGP9274

Repost 0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 21:10

Nous allons passer la 3ème semaine avec l'ange blanc.

 

Il arrive avec son rayon de soleil dans la main pour toucher le coeur des hommes qui ont un amour pur en eux.

 

Je vous propose un tuto en photos pour réaliser un ange.

 

 

Un rond en feutrine blanche

IMGP9253

 

 

Un cure-pipe mis au milieu

IMGP9255

 

 

Rabattre...

IMGP9256

 

 

... et coudre

IMGP9257

 

 

Faire une petite boule en laine cardée piquée

IMGP9258

 

 

La placer au milieu, sur la couture

IMGP9259

 

 

Rabattre...

IMGP9260

 

 

... et coudre

IMGP9261

 

 

Replier comme suit :

IMGP9262

 

 

Et faire 3 petits points à l'aiguille

IMGP9263

 

 

Couper un morceau de feutrine comme suit :

IMGP9264

 

 

Le surfiler en son centre

IMGP9265

 

 

 

Tirez bien pour le faire froncer

IMGP9267

 

 

Le coudre au dos de l'ange

IMGP9268

 

 

Coupez le cure-pipe en trop et ajoutez des accessoires si besoin.

Et voilà ! Un ange tout doux et facile à réaliser !

IMGP9272

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 20:54

Hier soir, c'était l'histoire d'un prunellier, arbrisseau plein d'épines qui porte des petits fruits noirs. Personne n'ose cueillir les fruits, sauf Marie qui va réussir à en faire une délicieuse boisson.

 

Je n'avais pas fabriqué de prunellier et bien sur, l'histoire a fait un flop total auprès de Souriceau.

 

Pour ce soir, j'avais fait sécher ma fleur de thé. Marie avait pris un bouquet de roses magiques et l'avait caché sous son manteau. Avec Joseph et le petit âne, ils ont emprunter un chemin et sont tombé sur des soldats romains. Un des soldat voulait savoir ce que cachait Marie et il n'a pas eu la patience d'attendre. Ce vil personnage a mis la main dans le manteau de Marie et... il s'est piqué ! Marie a regardé sous son  manteau et a découvert un bouquet d'épines, elle ne comprenait pas pourquoi les belles roses n'étaient plus là... Elle était triste et Joseph la consola de son mieux. Une fois les soldats loin, elle sentit une délicieuse odeur. Elle ouvrit son manteau et là... les roses étaient revenues !

 

Souriceau s'est amusé à cacher le bouquet sous le manteau de Marie, s'est exclamé "mais maman ! il est pas gentil le soldat !", a remis le manteau et m'a demandé de remettre Marie près de Joseph et de l'âne.

 

A partir de demain, nous quitterons les végétaux pour le monde animal. Souriceau devrait adorer !

 

IMGP9250

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 21:04

Marie, Joseph et le petit âne traversent ce soir une forêt de conifères. Il fait nuit, ils ont froid et sont fatigués.

 

Ils décident de passer la nuit sous un arbre, un sapin. Mais il a les branches levées vers le ciel et n'a plus d'épines (tombées en automne). Marie fait alors une prière en expliquant qu'elle est enceinte et qu'elle aurait envie d'un peu de chaleur. Est-ce que l'arbre pourrait lui rendre ce service ?

 

Le sapin baisse alors ses branches, pour faire un toit sur la petite famille et elles se retrouvent couvertes d'épines pour faire un chaud manteau.

 

Et c'est ainsi, que depuis, les sapins ont les ranches qui tombent et sont toujours verts en hiver !

 

J'ai beaucoup remanié cette histoire pour Souriceau car Dieu était omniprésent tout au long du récit...

 

Pour l'imager, je me suis servie d'un sapin acheté tout près il y a plusieurs années et qui était dans ma crèche provençale. Il tombait très bien car dans l'histoire il se met à neiger...

 

IMGP9243

Repost 0
11 décembre 2012 2 11 /12 /décembre /2012 21:20

Un marchand revient de voyage et offre de somptueux cadeaux à son entourage. Sauf à sa femme a qui il offre un sac en lui disant ceci : " prends bien soin de lui, il paraît qu'il possède des dons de prophéties ! Il nous annoncera la venue du Roi des rois !"

 

La femme, curieuse comme une belette, ne résiste pas et ouvre le sac à l'abri du regard des curieux. Elle découvre de simples oignons... Déçue, elle répand les oignons sur le sol terreux de la forêt et s'en va.

 

Oubliés, les oignons sont victimes des intempéries. Ils sont recouverts de poussière et de terre.

 

Marie, Joseph et le petit âne, en suivant leur chemin pour se rendre à Bethléem, traversent la forêt. A ce moment, les oignons éclatent sous les pas de Marie. Ils deviennent de jolies fleurs blanches et argentées !

 

Nous connaissons ces fleurs, ce sont les roses de Noël. La plante s'appelle Hellébore. J'en ai une dans mon jardinet, elle est tout en boutons, il va me falloir attendre Noël pour voir ses fleurs. Je peux vous dire que c'est une plante coriace qui a résisté au gel de l'année dernière et à la sécheresse de cet été. Depuis une semaine elle est couverte de boutons !

 

Donc, pour en revenir à mon histoire, n'ayant pas de fleurs d'hellébore à disposition, j'ai pris des oignons grelots (de ma cuisine) et deux roses des sables qui viennent du Sahara (pour imager les fleurs). Et ma foi, Souriceau a beaucoup aimé ! Il voulait même que je lui raconte une autre histoire ! Patience petit bonhomme, ce sera pour demain !

 

 

IMGP9241

 

 

Juste pour vous montrer la beauté de cette rose des sables ! Le sable que vous voyez entre les "pétales" est le sable d'origine. On peut voir aussi les effets argentés sur les pétales.

IMGP9237

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 21:08

Ce soir, Marie, Joseph et le petit âne doivent traverser une forêt d'épineux. L'âne ne veut pas avancer et Joseph peste (ah ces hommes !). Marie fait une petite prière du style "si seulement ces buissons épineux pouvaient se désaltérer, je suis certaine qu'ils se pareraient des plus belle fleurs".

 

Aussitôt dit, aussitôt fait... Une douce pluie arrive et les buissons d'épines se transforment... Des belles fleurs et de très bonnes odeurs !

 

Au départ, je voulais me servir d'une rose de Jéricho. Mais comme elle met plus d'une heure  s'ouvrir, cela ne faisait pas mon affaire. Annaig, que je remercie du fond du coeur, a eut une idée de génie ! Une fleur de thé !

 

Et me voilà auprès de Souriceau avec mon buisson tout sec...

IMGP9230

 

 

Que je mets dans un verre transparent

IMGP9231

 

 

Entre temps, j'ai fait chauffer de l'eau que j'ai mis dans un biberon (la bonne et douce pluie !)

Je recouvre le buisson d'eau, devant un Souriceau perplexe et je continue de lui lire l'histoire.


Et en moins de 5 mn, Souriceau a vu...

 

IMGP9233

IMGP9234

 

Une fleur ! Et en plus, il a pu sentir la bonne odeur décrite dans le livre !

 

Vraiment, merci beaucoup Annaig, sans toi cette histoire n'aurait pas été magique...

Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Monte Petite Souris !
  • Monte Petite Souris !
  • : Pédagogies alternatives pour le bien-être de mon enfant. Ce blog se veut être un lieu de communication et d'échanges, dans le plus profond respect qu'il puisse exister. Je ne vous juge pas, ne me jugez pas. Nous possédons toutes et tous notre libre arbitre, à nous de l'utiliser correctement.
  • Contact

La Passer'Ailes

La Passer'Ailes est mon autre blog.

Un endroit dédié à la présentation de livres pour enfants.

 

La Passer'Ailes

Recherche