Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 09:38

A partir de janvier je vais introduire des nouveaux apprentissages pour Souriceau par le biais d'activités Mntessori, Steiner-Waldorf et du made in Souricette

 

Nous allons étudier la musique par le biais d'instruments et de leçons de solfège (je suis musicienne donc je ne vais pas au hasard).


Le Temps qui passe aura aussi sa place (une minute, une heure, un jour, une semaine, un mois, une année, hier, aujourd'hui, demain, les saisons, la généalogie de la famille etc...)

 

Un gros programme donc... et sans oublier les lettres et les chiffres (en lien avec son programme scolaire pour ne pas le perturber et si Souriceau veut faire plus dans ces matières il n'y aura pas de limites, c'est lui qui choisira sa cadence d'apprentissage, ce point ayant été vu avec la maîtresse)

 

Les vacances d'hiver et de printemps seront riches en découvertes car Souriceau et moi voyagerons en train, tous seuls, comme des grands !! La mer et la montage seront au rendez-vous.

 

En attendant ces nouvelles découvertes, nous ferons les activités proposées dans le calendrier de l'Avent de Balthazar et ce, à partir du 1er décembre.

Repost 0
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 08:49

A partir du 1er décembre, nous ouvrirons le Calendrier de l'Avent de Balthazar. Mais pas que...

 

J'ai trouvé des petits livres qui parlent de bonté, de générosité, de partage...

 

 

IMGP8846

 

IMGP8848

 

 

Le nounours de Noël est l'histoire d'un petit ours en peluche qui pleure car il est tout seul dans une forêt enneigée. Un petit garçon le trouve, le prend et voit qu'il y a des traces de pas dans la neige. Il décide de suivre ces traces pour retrouver à qui appartient le nounours. Et là il trouve... un canard mécanique ! Plus loin il va trouver d'autres jouets. Ce petit garçon récupère tous les jouets tout en suivant les traces de pas qui vont le mener au Père Noël en personne ! Titou (le petit garçon) rend les jouets perdus au Père Noël et rentre chez lui. Le lendemain, c'est Noël et Titou va découvrir sous le sapin... le petit nounours !!

 

Le premier grand voyage du Père Noël raconte que le vieux monsieur a peur de ne pas arriver à distribuer tous les cadeaux car il se fait très vieux et que la nuit n'est pas assez longue. Ce sera sans compter sur les lutins qui auront une excellente idée pour faire la tournée sans encombre !! Ce livre va nous faire découvrir plein d'animaux différents qui vont tous apporter leur aide. Un livre délicieux de partage !

 

Le premier Noël de Nina nous emmène au royaume des souris. Nina est donc une petite souris qui va vivre son tout premier Noël. Elle rêve d'avoir un beau sapin décoré. Pour cela elle va trouver dans la nature plein de décorations : des pommes données par un renard, un ruban que Madame Pie va lui offrir, une petite poupée trouvée dans la forêt, et même un collier tout brillant qu'une chatte va lui donner ! Une belle leçon de partage encore une fois !

 

Cher Père Noël est l'histoire d'un petit garçon qui va faire un voeu bien étrange... Pour Noël il ne veut pas de jouet, il aimerait juste faire la tournée avec le Père Noël... Ce livre est écrit comme une lettre d'enfant destinée au vieux monsieur. Un régal !!

 

La lettre du Père Noël est encore une histoire de générosité. Le petit facteur Souris va trouver une lettre qui malheureusement a son adresse effacée par la neige. Tous les animaux de la forêt vont l'aider à découvrir le destinataire. S'ensuit une véritable enquête qui fait participer nos enfants. Presque en fin de livre, nous découvrons que la lettre est destinée... au facteur Souris ! Une lettre écrite par le Père Noël...

 

Demain c'est Noël est l'histoire d'une petite fille qui va faire tous les préparatifs de la fête avec son papa et sa maman. Une belle histoire d'amour familial !

 

 

J'ai choisi tous ces livres pour plusieurs raisons. Je voulais des histoires qui parlent de partage, d'amour, de générosité, de don de soi. Mais aussi de magie...

 

Chez nous le Père Noël existe, j'ai des souvenirs merveilleux de mon enfance à son sujet et je n'ai absolument pas souffert en apprenant la vérité de la bouche de mes parents. Ils ont su trouver les bons mots, je ne leur en ai jamais voulu et j'ai toujours rêvé d'avoir un enfant à qui raconter cette belle histoire à mon tour. Mais je ne voulais pas raconter une histoire de Père Noël moderne, avec une montagne de cadeaux plus inutiles les uns que les autres. Je voulais retrouver la vraie magie de Noël qui fait défaut ces dernières années. Pour tout vous dire, ma grand-mère paternelle est Galloise et elle nous a toujours fait des Noël emplis d'une magie étonnante, avec uen réelle tradition.

Et puis... la maîtresse de Souriceau m'a dit qu'elle allait leur parler de Noël et du vieux monsieur (je ne sais pas encore par quel biais). Tout ce que je sais c'est qu'elle a demandé à ce qu'on apporte des rouleaux de cartons style papier toilette. Je suppose que la fabrication d'un Père Noël est prévue... mais chuuut, c'est une surprise !!!

 

Pour en revenir aux livres...

 

Les illustrations sont vraiment splendides, dans chaque livre. Les enfants trouveront plein de détails qui leur permettront de suivre l'histoire sans problème. Les histoires sont courtes (environ 10 mn de lecture), le langage employé est très simple, à la portée des enfants de 3 ans. Enfin le format : il est petit, ce qui permet d'emporter les livres dans le sac à main (ce qui est génial quand on va dans une salle d'attente médical par exemple...) mais surtout les enfants peuvent les tenir dans leurs mains sans soucis !

Repost 0
15 novembre 2012 4 15 /11 /novembre /2012 21:12

Avec du carton ondulé et des sujets piochés sur le net, u peu de colle et voilà notre couronne qui remplace celle d'Halloween ! En attendant celle que nous fabriquerons pour l'Avent...

 

 

IMGP8842

Repost 0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 21:19

Clément aplati est un livre de Jeff Brown (disponible dans vos librairies ou sur le net). Son prix est tout mini : 4 euros en moyenne.

 

C'est l'histoire d'un petit garçon qui  se retrouve aplati par un tableau d'affichage qui lui tombe dessus, tableau au-dessus de son lit. Ses parents, Mr et Mme Lamb vont l'emmener voir un médecin qui ne trouve rien d'anormal et décrète que Clément peut continuer toutes ses activités, même en ne faisant qu'un centimètre d'épaisseur.

 

Va s'ensuivre une extraordinaire aventure... Clément va se glisser dans une plaque d'égouts pour récupérer la bague de sa mère, faire office de cerf-volant pour son frère Arthur et plein d'autres choses (que vous découvrirez en lisant cet excellent livre !)

 

Un jour, Clément reçoit une lettre de son ami qui l'invite chez lui. Oui mais voilà, pour aller chez son ami il faut prendre l'avion ! Les Lamb qui apparemment sont près de leurs sous vont avoir une idée pour ne pas payer le billet d'avion... Ils vont glisser Clément dans une enveloppe ! Et c'est parti pour un long voyage !

 

Ce livre est d'abord sorti aux USA sous le titre "Flat Stanley". Les écoles s'en sont emparées pour monter un projet de correspondance. Devant son succès, le livre a été traduit en français sous le nom de "Clément aplati". Là aussi les écoles l'ont intégré à leur programme pour faire correspondre leurs élèves avec d'autres du monde entier.

 

J'ai épluché le net, pour savoir si un tel projet existait pour les particuliers francophones. Rien...

 

L'idée germait dans ma petite tête... Aujourd'hui, j'ai créé ce projet !

 

Pourquoi ? Tout simplement pour que mon Souriceau, du haut de ses 3 ans puisse lui aussi participer avec ses petits moyens (et moi aussi par la même occasion, il faut bien l'avouer !!)

 

Mon projet est simple :

 

Tout d'abord trouver un petit enfant du même âge que le mien avec qui échanger un Clément aplati. Pas d'écriture dans cette correspondance (puisque les enfants de 3 ans ne savent pas encore écrire^^) mais des photos et pourquoi pas des cartes postales.

 

Ce qui permettra à nos enfants de :

 

- recevoir du courrier à leur nom (je ne sais pas pour les vôtres mais le mien est tout fou quand il reçoit une lettre, elle devient un véritable trésor à ses yeux !)

- découvrir un autre enfant par un biais inconnu jusqu'alors

- découvrir d'autres paysages que ce qu'il y a chez lui

- découvrir ce que fait un enfant du même âge (activités artistiques/manuelle/physiques et j'en passe)

- faire découvrir à son tour son environnement (et ainsi prendre conscience de ce qui l'entoure, ce qui n'est pas forcément évident à 3 ans...)

 

Pour ce faire, j'ai créé un forum (mon blog n'a pas pour vocation de se métamorphoser en plateforme de correspondance). Sur ce forum, je vous propose le projet en détails ainsi qu'une section spécialisée pour trouver des correspondants. Sont concernés les enfants de 3 à 10 ans (en-dessous je ne vois pas l'intérêt et en-dessus les enfants sont assez matures pour se lancer seuls dans la correspondance et/ou par le biais de leur école).

 

Ce projet peut s'inscrire pour les personnes qui pratiquent l'IEF par exemple (imaginez un cours de géographie vivante ou un cours de français directement lié à la correspondance, l'explication du voyage d'une lettre etc...)

 

Pour rejoindre mon forum, cliquez ICI

 

Pour en savoir plus sur d'autres projets, je vous invite à faire des petites recherches sur le net. 

 

Le forum est tout neuf de chez tout neuf. J'ajouterai différentes infos et sections au fur et à mesure. En attendant vous avez déjà de quoi vous informer sur le projet et de quoi vous inscrire...

 

Repost 0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 09:03

Nadine (qui se reconnaitra) m'a contacté en privé pour un coup de pouce. Ma messagerie ne fonctionnant pas très bien, je lui répond par ce billet sur le blog.

 

Le soucis de Nadine : comment fabriquer un cahier de recette actif pour un groupe de jeunes handicapés allant de 16 à 30 ans.

 

Mon idée n'a rien à voir avec Montessori ni avec Steiner-Waldorf.

 

Prendre un classeur avec des feuilles plastifiées. Photographier toutes les étapes des recettes (tous les ingrédients nécessaires, tous les récipients utiles et bien sur toute la marche à suivre : casser les oeufs, peser la farine, le sucre etc... jusqu'au temps de cuisson dans le four, représenté par une horloge). Un classeur par personne, personnel y compris.

 

Pour la salle de classe, mettre toutes les photos sur un tableau de manière à ce que tout le monde puisse voir le travail à faire. Bien sur, il faudra préparer ce tableau (et le classeur) la veille au soir, pour que dès le lendemain matin élèves et éducateurs puissent s'atteler à la confection de la recette, se mettre dans le bain en fait.

 

Si certains d'entre-vous ont d'autres idées, merci de les mettre en commentaires sous ce billet.

 

Nadine, j'espère que ça fonctionnera ! Bon courage !

 

Repost 0
11 novembre 2012 7 11 /11 /novembre /2012 15:34

Hier soir, Souriceau a encore écouté la légende de Saint Martin, sans se douter que ce matin...

 

La musique a retenti chez nous, avec le CD "Les Chansons de Popin". J'avais choisi pour l'occasion deux chansons. Tout d'abord "Trotte, trotte Saint Martin" (Trotte,t rotte Saint Martin, avance et galope sur le grand chemin [...]) puis la chanson "Il fait nuit" ([...]je marche avec ma lanterne [...]).

 

A ce moment, je donne une lanterne à Souriceau (que nous avions fait il y a déjà plusieurs jours)

IMGP8832

 

 

J'explique alors à Souriceau que l'âne de Martin a disparu. Il est allé voir dans le panier à histoires, certain de l'y trouver. Il s'est rendu compte que l'âne n'était plus là... avec un air très surpris !

 

Puis il a découvert des brioches par-terre "oh ! mais qu'est-ce que c'est ça ? Pourquoi elles sont par-terre ?". Son Papa lui a expliqué que les brioches étaient les crottes de l'âne (je ne vous dis pas l'air dégoûté de mon fils !). Nous lui avons donc expliqué qu'il devait suivre les brioches pour trouver l'âne, qu'elle symbolisaient les crottes de l'âne (moue sceptique de Souriceau). Sur ce coup-là, nous nous sommes vautrés misérablement Mr Souris et moi. Nous ferons mieux l'année prochaine.

 

IMGP8833


On ne voit pas bien sur la photo mais il y a la piste des brioches...

IMGP8834

 

 

Les brioches nous emmènent faire le tour de l'appartement... jusque sur notre lit (l'endroit le plus reculé chez nous)

IMGP8835

 

Voici l'âne de Martin, au chaud contre l'oreiller ! Vous avez du remarqué que ce n'est pas Souriceau qui tenait la lanterne... le feu lui faisait peur. C'est donc Mr Souris qui avait le rôle d'éclaireur ^^

IMGP8837

 

Souriceau, vraiment très impressionné par la découverte de l'âne...

IMGP8838

 

 

Les photos ont été prises avant d'ouvrir les volets, ce matin. Il faisait donc sombre chez. Mon flash était de la partie...

 

En résumé : un superbe moment, très émouvant. C'était notre toute première Saint Martin, ce qui explique certains ratés de notre part. Souriceau n'étant pas dupe, il n'a pas crut une seule seconde à mon histoire d'âne qui était parti.

 

Mais... la magie était tout de même au-rendez-vous, Souriceau était très impressionné, très ému. Le connaissant, il va me parler de sa matinée ce soir au coucher.

 

Une très belle fête en tous cas et Mr Souris m'a... remercié... de faire rêver Souriceau ! S'il ne rêve pas à 3 ans, il ne rêvera jamais.

 

Demain matin, l'école recommencera et nous reprendrons nos petites habitudes. Nous lirons encore des histoires ou l'âne est le protagoniste puis, tout doucement, nous arriverons au premier décembre pour découvrir le calendrier de l'Avent de Balthazar.

Repost 0
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 10:54

Ce week-end, ce sera la fête de Saint Martin dont je vous ai déjà parlé ICI.

 

Hier soir, j'ai donc fabriqué Martin et un enfant à la lanterne. J'avais déjà l'âne, réalisé pour illustrer le conte des Frères Grimm "les musiciens de Brême".

 

Une quille en bois peinte et une cape en deux parties, avec un passe-fil pour la faire froncer. Martin va offrir la moitié de son manteau à un mendiant, donc il me fallait une astuce pour illustrer ce passage important du partage. Sur la photo, les couleurs ne sont pas fidèles à la réalité. La cape étant violette et non pas bleue comme sur le cliché.

IMGP8826

 

 

Voici Martin avec son âne.

IMGP8825

 

 

L'enfant à la lanterne, réalisé lui aussi avec une quille de bois, une cape en feutrine et la lanterne est en cure-pipe pailleté.

IMGP8828

 

 

Mes personnages étant terminés (me manque le mendiant, je verrai ce soir si j'ai le temps d'en faire un, sinon ce sera pour l'année prochaine), demain nous ferons un atelier pâtisserie ayant pour thème la pâte à brioche. Souriceau devra pétrir... Vous trouverez le pourquoi de la brioche dans ma préparation de la fête de St Martin.

 

Nous écouterons aussi la chanson de Saint Martin et celle de la lanterne (CD Les chansons de Popin) [il faut descendre un peu sur la page pour voir le disque et écouter un extrait).

 

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle fête !!!

Repost 0
7 novembre 2012 3 07 /11 /novembre /2012 20:54

Mais qui est donc la Tante Arie ? Peut-elle remplacer le très célèbre commercial Père Noël dans nos foyers ? Je vous propose de découvrir cette étrange personne...

 

La Tante Arie habite en Franche-Comté, plus spécifiquement originaire de Montbéliard. C'est où ? En montagne, la petite flèche verte sur la carte.

 

montbéliard1

 

 

C'est une très vieille dame dont le look décoiffe et qui a su garder un visage jeune. Ses pieds sont des pattes d'oie (si si !!) que l'on ne voit pas car ils sont bien au chaud dans des pantoufles type charentaises, elle porte plein de châles pour avoir chaud, un diairi sur la tête (sorte de fichu finement brodé). Dans une main elle a un bâton et dans l'autre le licol de son âne.

 

Je vous vois venir de loin... Oui, j'ai bien dit un âne ! Le même qui va nous servir avec Souriceau pour toute la période de l'Avent. QUand je vous disais que l'âne serait notre fil conducteur ^^

 

Donc l'âne de Tante Arie a un grelot autour du cou et porte deux grands paniers sur son dos, chargés de cadeaux et friandises que la Tante va distribuer aux enfants...

 

Avant de vous parler plus amplement de Tante Arie, je vais vous la montrer...


tante-arie-encyclofees   arie - Copie

 

 

Donc... où en étais-je ? Ah oui... où vit-elle exactement ?

 

La Tante Arie habite une grotte, dans la forêt. Une grotte très grande car il parait que tous les jouets pour plusieurs Noëls sont entreposés dedans...

 

La nuit de Noël, Tante Arie vient avec son âne rencontrer les habitants de la montagne. Mais attention, elle a un regard d'acier ! Si les maisons sont mal entretenues et poussiéreuses, elle ne va pas aimer du tout ! 

 

Elle offrira volontiers des aiguilles et des pelotes de laine aux bonnes tricoteuses. Donnera des cadeaux aux enfants qui prendront soin de mettre sur une coupelle une carotte ou une pomme pour son âne. Mais les enfants qui n'auront pas été sympa se verront offrir un... bonnet d'âne !

 

Tante Arie est aussi une marieuse... elle donne un gentil mari aux jeunes filles ! Et pour les messieurs, elle trouve du travail. Pour les mamans, elles auront de bons et gentils enfants. Mais surtout, elle apporte une bonne santé pour tous !

 

Elle a un coeur généreux, la Tante. Elle recueille les orphelins.

 

Dans le folklore, Tante Arie peut se transformer en serpent, faire tomber la neige en secouant son tablier (ça me rappelle Dame Holle, le conte de Grimm, qui en secouant ses oreillers fait tomber la neige). Et puis, chose très importante, Tante Arie peut réaliser les voeux pour peu qu'ils soient demandés avec ferveur... Si vous entendez un bruit de clochette tinter au loi, c'est que votre voeu est accepté et qu'il va se réaliser.

 

 

Voici pour la légende... Ah, encore une chose qui a son importance, à propos des jouets distribués : Tante Arie ne se fournit pas au supermarché du coin ! Non, elle prend le temps de confectionner elle-même tous les jouets ! Et là, je pense aux poupées Waldorf, aux jeux en bois, aux petits personnages en feutrine et laine cardée... Vous me suivez ?

 

Un peu d'histoire maintenant, de la vraie Histoire. Tante Arie aurait existé pour de bon ! Cette brave femme aurait été la Comtesse Henriette de Montfaucon (née en 1387 et décédée en 1444). Elle habitait... Montbéliard (ben oui, sinon pourquoi la légende serait de cette ville, hein ?!). Elle défendait son peuple corps et âme et, dit-on, n'hésitait pas à prendre les armes si besoin ! Elle soignait les malades, s'occupait des orphelins. Et pour terminer, Arie serait le diminutif d'Henriette.

Mais bien entendu, d'après les historiens, il n'y a pas de preuve que ce soit bien elle... Bref... moi j'y crois, et vous ?

 

 

Alors, Tante Arie fera-t-elle son apparition dans vos foyers pour Noël ? Pour tout vous dire, si j'habitais en montagne, je n'hésiterai pas une seconde ! Mais bon, vivant en région parisienne et Souriceau n'étant pas idiot, je me vois mal faire venir cette bonne Tante Arie et son âne, aussi Fée soit-elle. A part dans une histoire du soir un peu avant le passage du Monsieur en rouge.

 

Et puis... à Montbéliard la Tante Arie est accompagnée de son âne mais aussi du Père Noël !

arie et père noel - Copie

 

P.S. J'ai pioché les images sur internet. Je n'ai pas pu les mettre en plus grand... Si vous allez sur Google images, vous les trouverez très facilement ainsi que les sites dont elles sont tirées.

Repost 0
6 novembre 2012 2 06 /11 /novembre /2012 16:21

Pour introduire la fête de Saint Martin, j'ai choisi l'âne comme fil conducteur. Ce fil qui nous suivra jusqu'à Noël puisque l'âne aura sa place pour toute la période de l'Avent (St Nicolas, le voyage de Marie et Joseph jusqu'à la naissance de Jésus). N'étant pas de tradition catholique (ni même chrétienne) je vais raconter à Souriceau toute cette histoire sans le côté religieux, en prenant exemple sur ma Maman qui nous a toujours raconté l'histoire de la Crèche comme une belle histoire du soir.

 

Aujourd'hui, Souriceau a fait la connaissance de l'âne, avec le merveilleux livre de Gerda Muller "Pivoine mon âne". Souriceau avait déjà vu un vrai âne cet été, il l'a même caressé. Il s'en souvient encore !!

 

Cet après-midi, Souriceau a donc appris plein de choses :

 

 L'âne aime les caresses, il aime aussi se faire brosser. Il mange des feuilles de noisetier, des pommes, des topinambours, des betteraves, des poires, des carotte et une pierre à sel. La nuit, il dort dans une étable quand il fait froid et dans un champs quand il fait chaud. De même, l'hiver il mange des céréales et du foin. Il peut aussi emmener les gens en promenade, pour cela on l'équipe d'une selle, d'un licol et de rennes.

 

La maman âne s'appelle une ânesse et le bébé âne est un ânon. Avec le livre nous assistons à une naissance, de quoi expliquer à Souriceau le grand mystère de la Vie. L'ânon aime beaucoup jouer avec sa maman, comme les enfants humains.

 

Souriceau a pu voir différents moyens de transports, comme le bus, le vélo et la carriole !

 

Les couleurs ne sont pas en reste, puisque Souriceau a vu que les ânes pouvaient être de différentes couleurs et que leur pelage s'appelle une robe. Il y a aussi des ânes très différents, comme le baudet du Poitou qui a plein de poils longs, l'âne de Provence tout gris avec sa croix de St André sur le dos.

 

Et pour terminer, Souriceau a vu que les ânes sont très travailleurs et qu'ils portent sur leur dos de très lourdes charges.

 

Pour terminer, j'ai trouvé un coloriage d'un âne sur Tête à Modeler. Nous avons aussi chanté "Mon âne" (mon âne, mon âne, a bien mal a sa tête. Madame lui a fait faire, un bonnet pour sa tête. Et des souliers lilas lala et des souliers lilas !)

 


Repost 0
4 novembre 2012 7 04 /11 /novembre /2012 20:50

J'ai trié ma bibliothèque pour ne sortir que les livres qui vont nous servir cet hiver. J'entends par "hiver" non pas la saison entière mais juste novembre, décembre et un peu janvier. Ensuite il y aura d'autres livres...

 

De même, pour la préparation des fêtes de Noël nous aurons des livres un peu spéciaux mais je vous en parlerai dans quelques temps.

 

 

Pour la mise en bouche, un livre sur les saisons (qui nous sert depuis presque 1 an) et un livre de comptines.

IMGP8805

 

 

Quelques comtes piochés dans ce livre du Père Castor, comme par exemple "la petite fille aux allumettes" et "Michka"

IMGP8809

 

 

Le célèbre comte "les bons amis" et un recueil de contes féeriques d'inspiration Steiner-Waldorf

IMGP8803

 

 

Le premier dimanche de l'Avent, nous commencerons la lecture de ces deux livres, tous deux d'inspiration Steiner-Waldorf. Ils ont la particularité  de suivre le calendrier de l'Avent.

IMGP8802

 

 

D'autres livres suivront, des petites histoires sur le partage, l'amitié, l'amour, la bonté.

 

Bien entendu, j'ai du bricolage en perspective puisque je vais créer les personnages pour illustrer les histoires...

 

En attendant, cette semaine fera place St Martin. Je n'ai pas de livre sur le sujet, juste des comtes et légendes  glanés sur le net et une recette de brioche... sans oublier la confection d'une lanterne pour et par Souriceau ainsi que des bougies. Ce sera le sujet d'un autre billet...


Repost 0

Qui Suis-Je ?

  • : Monte Petite Souris !
  • Monte Petite Souris !
  • : Pédagogies alternatives pour le bien-être de mon enfant. Ce blog se veut être un lieu de communication et d'échanges, dans le plus profond respect qu'il puisse exister. Je ne vous juge pas, ne me jugez pas. Nous possédons toutes et tous notre libre arbitre, à nous de l'utiliser correctement.
  • Contact

La Passer'Ailes

La Passer'Ailes est mon autre blog.

Un endroit dédié à la présentation de livres pour enfants.

 

La Passer'Ailes

Recherche